Galerie Peinture décorative

 

Atelier Au Plaisir des Yeux

 « Créer est une envie, devient vite un besoin, et se révèle vite très vite une passion ».

 

Sur cette page vous découvrirez quelques belles créations, et décors peints à à l’acrylique, à la caséine.

 

L’Acrylique, tout le monde connaît, mais savez-vous qu’elle peut se travailler de diverses manières, genre aquarelle, en la diluant à l’eau, mais aussi de façon plus couvrante. C’est une peinture solide dans le temps, qui adhère sur pratiquement tous les supports, quand ils ont été préparés avec l’enduit approprié.

Si vous envisagez de décorer un meuble ou surface importante, faites l’impasse sur les acryliques premier prix! Rappelez-vous « le pas cher est toujours trop cher!!! Vous risqueriez dans ce cas, d’avoir à passer plusieurs couches sur votre support, alors qu’une peinture de qualité, vous donnera satisfaction dès le premier passage… A vous de voir à l’essai!!!

 

La caséine est une technique de peinture « dite à froid », contrairement à la peinture à la colle de peau, dite « à la détrempe » passée  « à chaud.

C’est un liant, qui se présente en poudre et qui, ajouté aux pigments, permet de peindre et surtout de fixer les aplats de couleur. Elle ne doit jamais être en contact avec le métal.

Pour des surfaces à recouvrir, préparées préalablement, avec un enduit à chaud, (mélange de colle de peau et de blanc de Meudon), ou pour des décors, c’est un véritable régal que de peindre avec cette technique de peinture à l’ancienne.

L’aspect est velouté, légèrement poudreux et la palette des couleurs est infinie, puisqu’on la réalise soit même à partir des pigments en petite quantité ou en plus grande …

A l’origine,  l’utilisation de la caséine comme liant, a été tirée des excédents laitiers. De nos jours, elle est extraite du petit lait déshydraté, elle est commercialisée sous forme de poudre, (l’aspect et l’odeur sont très proches des laits en poudre pour enfants)!

Son pouvoir est très couvrant, mais prudence, il y a quelques petits revers à la médaille

  • La demoiselle, craint la moindre goutte d’eau, quand par malheur elle décide de se poser! donc il faut travailler avec méticulosité!!!
  • La demoiselle réagit à certains pigments, avec lesquels elle est incompatible!
  • La demoiselle aime les patines à la cire et les glacis à l’huile,
  • Mais prudence, car la demoiselle reste fragile pendant deux à trois mois, avant stabilisation définitive.

 

 

 

Share Button

Les commentaires sont fermés